FAQ Collection de Protection Solaire

fas sun protection clothing imse vimse

LA PROTECTION SOLAIRE A LA PLAGE

Les enfants ont la peau sensible et l’on sait désormais qu’il vaut mieux les protéger du soleil, mais combien d’entre eux restent sagement jouer à l’ombre ? Une très bonne solution pour éviter les risques de l’exposition solaire : les vêtements anti-UV. Combinés aux crèmes solaires, ils permettent de profiter de la chaleur de l’été.
Les vêtements anti-UV apportent une protection efficace et totalement couvrante contre les rayons solaires. L’indice de protection contre les UV d’un t-shirt ordinaire est d’environ 10 SPF. Celui des vêtements anti-UV peut atteindre 50 SPF. La raison en est la densité du tissu utilisé. Les vêtements anti-UV ImseVimse satisfont aux exigences de l’indice de protection maximal, 50+, et résistent à l’eau, même salée ou chlorée.

VÊTEMENTS ANTI-UV OU CRÈME SOLAIRE ?

De nombreuses personnes renoncent pour eux-mêmes et leurs enfants à l’utilisation des crèmes solaires, en raison des controverses dont elles font l’objet et des diverses substances, notamment chimiques, qu’elles sont susceptibles de renfermer. Or même si l’on porte des vêtements anti-UV, il demeure important de protéger les parties du corps qui ne sont pas recouvertes, visage, mains et pieds. Il existe aujourd’hui sur le marché des crèmes solaires biologiques de très bonne qualité, qui ne contiennent pas de produits chimiques. Demandez conseil à une personne compétente si vous souhaitez être mieux informé sur ces produits, leur contenu et leur adéquation à vos besoins.
Quant à la protection solaire assurée par les vêtements anti-UV, elle varie selon que le tissu est plus ou moins tendu sur la peau. Veillez par conséquent à choisir la bonne taille : ils ne doivent pas être trop serrés. Un vêtement porteur de l’indice 50+ perd ainsi une part de son pouvoir protecteur. Après le bain, n’importe quel vêtement mouillé a tôt fait de refroidir un petit corps d’enfant, y compris lorsqu’il s’agit d’un vêtement anti-UV. Retirez-le lui et mettez-le à sécher. Il peut alors être utile de disposer d’une deuxième tenue anti-UV, que votre enfant portera pendant que la précédente sèche. Le tissu dans lequel sont confectionnés les vêtements anti-UV sèche rapidement au soleil.

LA PROTECTION DU VISAGE ET DES PIEDS

Il est également essentiel de protéger du soleil le visage et la nuque de l’enfant. Une casquette pourvue d’une visière sur le devant et d’un volet couvrant à l’arrière est la bonne solution. Les casquettes de soleil ImseVimse répondent aux critères de l’indice 50+, pour une protection maximale.
Les chaussons de bain protègent les petits petons contre les cailloux et objets pointus qui pourraient les agresser sur le chemin de la plage, entre deux jeux ou dans l’eau. Ils n’auront pas non plus à craindre la brûlure du sable sous une soleil de plomb. Autour de la piscine, ces chaussons seront une assurance supplémentaire contre le risque de glissade. Mais – chaussons ou pas – il est important d’apprendre à l’enfant à ne pas courir sur le bord d’une piscine !

DES VÊTEMENTS ANTI-UV PRATIQUES ET MALINS

Les vêtements anti-UV ImseVimse se distinguent par un certain nombre de détails malins. Nos casquettes présentent, sur le bord inférieur du volet arrière des boutons-pression à relier à ceux de nos vêtements anti-UV. Le risque est donc moindre que la casquette soit emportée par le vent ou perdue si son propriétaire venait à s’en débarrasser. Autre détail intelligent : la fermeture éclair à l’arrière de la combinaison anti-UV. Elle permet de vérifier très simplement si l’enfant a besoin qu’on lui change sa couche, sans avoir à le déshabiller. Pour les bébés qui ne sont pas encore propres, nous recommandons nos couches spéciales bain.

PETIT LEXIQUE

UPF (Ultraviolet Protection Factor) : abréviation utilisée pour mesurer le degré de protection solaire des vêtements.
SPF (Sun Protection Factor) abréviation utilisée pour mesurer le degré de protection solaire des crèmes.
L’indice UPF d’un vêtement dépend de la quantité d’UVA et d’UVB que laisse passer le tissu.

Classification UPF établie par la norme AS/NZS 43 99:1996 :

UPF 15-24                Bonne protection
UPF 25-39                Très bonne protection
UPF 40-50+              Excellente protection.

Indice UV                  
Valeur qui indique l’intensité de la part de de rayonnements UV nocifs. Un indice UV élevé signifie un fort rayonnement UV.
En Suède, l’indice UV relevé en été varie habituellement entre 4 et 7 (du nord au sud du pays). En Thaïlande, au mois de décembre, l’indice UV est de 12 environ.

Source : Agence suédoise de radioprotection

QUEL DEGRÉ DE PROTECTION APPORTENT LES VÊTEMENTS ANTI-UV ?

Les vêtements anti-UV ImseVimse sont porteurs de deux indications différentes : UV801 et UPF50+. 
Pourquoi avons-nous choisi de nous soumettre à deux certifications au lieu d’une seule, comme beaucoup d’autres fabricants ? Ces deux labels sont-ils vraiment nécessaires et quelle est la différence entre les deux classifications ?
L’une des raisons de cette décision est tout simplement que nous vendons nos produits un peu partout dans le monde. Il nous fallait donc un système de marquage que les acheteurs potentiels, d’un bout à l’autre de la planète, puissent reconnaître et considérer comme fiable. UV801 est le standard reconnu en Europe, UPF celui qui a cours, entre autres, en Australie. Une autre raison tout aussi valable est à chercher dans le caractère complémentaire de ces deux modes de classification. Si les tests sur lesquels s’appuie l’une des certifications risque d’oublier certains points importants, l’autre pourra compense le manque éventuel. Mieux vaut un test de trop… En d’autres termes : avec les vêtements anti-UV ImseVimse, vous pourrez être tranquille.


Les VÊTEMENTS ANTI-UV

Les vêtements anti-UV sont classés en fonction de leur capacité à faire barrière au rayonnement ultra-violet. De nombreux facteurs entrent dans cette classification :

  • La composition du textile. La protection anti-UV n’a rien d’un procédé chimique, mais est assurée par la structure et la qualité de la fibre.
  • Le type de trame (une trame plus serrée est mieux notée)
  • La couleur du tissu (les couleurs foncées sont en général plus efficaces.)
  • L’élasticité du tissu (plus d’élasticité fait baisser la notation)
  • La réaction à l’humidité (de nombreux tissus sont moins bien notés lorsqu’ils sont humides)

UPF50+ 
L’indice UPF (Ultraviolet Protection Factor) est établi au regard de la norme australienne, selon les règles et lignes directrices édictées par l’ARPANSA (Australian Radiation Protection and Nuclear Safety Agency). Un vêtement classé UPF 50 ne laisse passer qu’1/50 du rayonnement UV auquel il est exposé. Autrement dit, 98 % des rayons solaires sont arrêtés par le tissu. Un vêtement classé UPF50+ a été exposé à sec au rayonnement ultraviolet, et la proportion de rayons le traversant a été mesurée. Les différentes longueurs d’ondes du rayonnement ont différents effets sur la peau humaine. C’est un paramètre dont tient également compte la classification.


UV801 

La norme UV801 est le standard européen. Un tissu testé selon cette norme obtient un indice UPF plus fiable, dans la mesure où les tests sont réalisés sur les textiles à l’état humide et après étirement.
En ce qui concerne les vêtements, l’indice de protection solaire est mesuré lorsque le vêtement est étiré, soumis à une usure et exposé à la sueur et à l’humidité extérieure. Tout ceci pour recréer des conditions équivalentes à celles dans lesquelles le vêtement sera utilisé sur une plage ou un bord de piscine. De plus, l’indice de protection solaire varie selon que le vêtement est mouillé ou non, d’où les tests réalisés à l’état sec et humide.

Outre ces certifications, nos vêtements anti-UV sont garantis OEKO-tex, classe 1, ce qui signifie qu’ils ne contiennent pas de substances nocives. En savoir plus sur le label OEKO-tex.